L’analyse de l’ordinateur d’un présumé pédophile mène à de nouvelles accusations

L’analyse de l’ordinateur d’un présumé pédophile mène à de nouvelles accusations

L’analyse de l’ordinateur saisi chez un présumé pédophile de 43 ans de Rivière-Beaudette, en Montérégie, a mené à de nouvelles accusations criminelles contre lui.

 

 

Se décrivant sur son site internet comme un éducateur spécialisé auprès d’enfants de 3 à 12 ans, Sébastian Parlea offrait des services à des familles dont les jeunes souffraient de différents problèmes d’adaptation ou de difficultés psychosociales, notamment.

 

C’est d’ailleurs dans ce contexte que l’homme se serait retrouvé avec deux enfants en l’absence des parents l’hiver dernier. Il aurait alors commis diverses infractions de nature sexuelle qui ont conduit à son arrestation, le 5 décembre.

 

Sébastian Parlea avait à ce moment été accusé de production de pornographie juvénile, de contacts sexuels et d’avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite à des mineurs.

 

Il avait été libéré sous plusieurs conditions.

 

Mais Sébastian Parlea a décidé de déménager et de s’installer à Bainsville, en Ontario.

 

L’analyse de son ordinateur a finalement permis de découvrir des fichiers informatiques compromettants pour le présumé pédophile.

 

Il a donc été de nouveau arrêté et a comparu le 28 mars, au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, sous des accusations de possession de pornographie juvénile et de non-respect d’engagement.

 

Il demeure détenu jusqu’à son retour devant le tribunal.

 

 

Source: L’analyse de l’ordinateur d’un présumé pédophile mène à de nouvelles accusations | TVA Nouvelles